Nos conseils et astuces pour la pose de carreaux de ciment :

Nous recommandons de confier la pose à un professionnel. Le carreau de ciment étant un produit fabriqué à la main, une mise en œuvre dans les règles de l’art contribuera à sa mise en valeur et à la qualité du rendu. 

Conseils avant pose  

Les carreaux de ciment se posent sur une chape bien lisse et sèche avec une colle flexible (pose au ciment colle).Il faut réserver sur le dessus de la chape une hauteur de 1.6 cm pour les carreaux de 12 mm et 4 mm de colle.Positionner les carreaux à sec afin de bien positionner les décors ou frises, procéder à un traçage au sol en partant de l’axe médian de la pièce. Répartir harmonieusement les nuances d’unis qui peuvent légèrement varier. Pour cela mélanger les carreaux de chaque carton. Les carreaux bruts sont recouverts d’efflorescences dues à une remontée du ciment lors du séchage ; ceci est normal et ces effets disparaissent après un léger polissage avec un papier de verre noir, à l’eau, très fin ; les joints seront d’autant plus faciles à réaliser.   

Pose traditionnelle 

Elle doit se réaliser sur une chape de mortier dosée très maigre (soit 150 kg / m3). Les carreaux de ciment doivent être débarrassés de toutes poussières par mouillage et sont posés à même la chape, égalisés délicatement par légères pression (ne pas utiliser de maillet mais une batte à l’ancienne). Un nettoyage au fur et à mesure de l’avancement de la pose est indispensable.  

Pose au ciment colle  

Avec du mortier de colle en poudre, réaliser un mélange suffisamment épais. Pour faciliter l’adhérence de la colle sur le carreau, passez une éponge légèrement humide.Appliquez la colle avec un peigne à colle sur la chape et encollez le carreau.Puis par simple pression (ne pas utiliser de maillet) mettre en position les carreaux. Pour les joints laissez un espace de 1 à 2 mm et répartissez à l’aide d’une spatule la pâte à joints.Mouillez légèrement les carreaux afin d’éviter que le surplus soit difficile à enlever. Retirez le surplus au fur et à mesure  avec une éponge humide.Quand tous les carreaux sont posés et 

jointoyés, on peut éliminer toutes les traces de ciment visibles à l’aide d’un abrasif très fin à l’eau (type carrossier) ou à l’aide d’un scotch-brite. Le délai de séchage est variable, cela dépend du taux d’hygrométrie et du support, il peut atteindre 3 à 4 semaines, s’assurer du parfait séchage des carreaux avant toutes opérations de traitement.

Nettoyage - Ponçage

Le nettoyage des voiles de ciment se fait avec un produit détergent pas trop agressif. Prévoir une dilution adaptée dans le cas d’un produit de base acide. Mouiller la superficie à traiter avant le lavage. Passer la solution sur quelques mètres à la fois puis intervenir à l’aide d’un ballet brosse ou une mono brosse. Ramasser le surplus à l’aide d’une serpillière et rincer abondamment à l’eau. Le détergent élimine les résidus et les salissures de la pose. Il n’abime pas les joints. Ponçage éventuel à l’aide d’une mono brosse électrique pour les grandes surfaces au sol avec un disque noir de préférence, à adapter selon le degré de salissure des carreaux ou utiliser une ponceuse orbitale excentrique abrasif grain jaune de 120 g pour les petites surfaces. Pour les petites surfaces, possibilité d’utiliser un abrasif à l’eau (grain de 400 ou 500) pour un ponçage par un mouvement circulaire.  Une fois les carreaux dégagés de toutes traces ou salissures passer au traitement définitif.

Traitement définitif (hydrofuge, oléofuge) 

Sur un sol propre, dépoussiéré et sec, appliquer au pinceau un produit imperméabilisant, hydrofuge et oléofuge. A appliquer de manière uniforme et continue. Renouveler l’opération pour un sol plus satiné. En cas de traitement à l’extérieur, ne pas appliquer si la pluie est prévue dans les 24 heures. Laisser sécher 24h après le traitement. Ne pas marcher sur le sol pendant le séchage.